S'il est coutume de définir le XVIème siècle comme le siècle de la Renaissance, force est de constater que le renouveau est en marche un demi-siècle plus tôt avec l'effondrement de Byzance. Les étoffes, elles aussi, vont réfléter ces différents courants d'influences portés par la découverte de l'imprimerie, la diffusion des manuscrits, l'ouverture des échanges entre l'Italie, l'Espagne et le Levant.

A l'image du temps, les motifs qui ornent ces étoffes sont le résultat d'échange entre les contrées. Voici la Chine ou bien la Perse, Byzance, "les Routes de la soie" se croisent. Voici au XV° la grenade symbole de fertilité, elle nous vient de l'orient. Voici les phénix, le lotus, l'artichaut, le chardon, les ferronneries, les arabesques, les meneaux couronnés, les fleurons .... autant de motifs mauresques, chinois, byzantins fixés sur les tableaux des maîtres français, italiens, espagnols ou flamands !

Notre époque n'a qu'une très vague idée de la richesse des étoffes de la Renaissance. Le temps a fait son oeuvre, peu d'étoffes de cette époque nous sont parvenues. En voici, cependant, une petite sélection.

  • Les dessins avec le préfixe II n’ont plus été retissés depuis leur création. L’ensemble des frais de reproduction (mise en carte, coloration, etc ...) est à envisager.
  • Tous les autres patrons ont déjà été reproduits une ou plusieurs fois depuis leur création. Certains sont même suivis en collection dans un ou plusieurs coloris. Ils peuvent néanmoins être réalisés à la demande dans d’autres coloris ou matières. Nous consulter car nous pouvons disposer de certains métrages en stock.

Tous droits réservés. La reproduction de tout ou partie de dessins de ce livret, par quelque moyen que ce soit, est interdite sans accord préalable et écrit de la Société Prelle et Cie.